ENTORSE ET INSTABILITÉ DE CHEVILLE

 
entorse LLE.jpg

La pathologie la plus fréquente au niveau de la cheville est l’entorse. C’est d’ailleurs le premier motif de consultation aux urgences. Une entorse est définie par un étirement du LLE qui peut aller jusqu’à sa rupture. Il existe 3 faisceaux du LLE. En fonction du nombre de faisceaux touchés, l’entorse sera bénigne, moyenne ou sévère. Plus de 99% des entorses guérissent avec une immobilisation première pour faire disparaître l’inflammation puis une rééducation obligatoire pour reprogrammer les récepteurs de la cheville et éviter une récidive.

 

Dans de rares cas, la cheville peut rester instable malgré un traitement bien conduit. Il faut alors réaliser un arthroscanner ou une IRM pour voir si les ligaments n’ont pas cicatrisé.
Si tel est le cas, une ligamentoplastie de cheville sera proposée. Elle consiste à dérouter un demi-tendon (court fibulaire) pour reconstruire le ligament détruit (technique de l’hémi-castaing). Il faut compter 6 semaines de botte en résine sans appui, 3 mois de rééducation et une récupération finale entre 6 et 12 mois.

hémicastaing.jpg