aponévrosite_plantaire.png

APONÉVROSITE PLANTAIRE

Elle est aussi appelée fasciite plantaire ou épine calcannéenne.

Pour comprendre cette pathologie, il faut connaître l’anatomie de la chaîne postérieure de la jambe. Celle-ci se compose de haut en bas des muscles du mollet, du tendon d’Achille, de la face postérieure du calcanéum et de l’aponévrose plantaire qui est tendue du talon jusque sous les têtes métatarsiennes.

Toutes les pathologies qui entraînent une rétraction de cette chaîne vont inflammer la partie la plus fragile de cette même chaîne qui est l’aponévrose plantaire juste sous le talon (maillon faible).

Les facteurs causants et aggravants sont le surpoids, et l’hyperactivité sportive avec appui talonnier. Le traitement est triple :

- supprimer l’agent causal

- mettre au repos l’aponévrose plantaire avec des semelles orthopédiques avec un évidement talonnier

- suivre des séances de kinésithérapie visant à assouplir le tendon d’Achille et l’aponévrose plantaire. Des ondes de choc peuvent parfois être nécessaires.


Il faut compter 2 mois de traitement complet pour en venir à bout dans 90% des cas. Dans les formes rebelles, des infiltrations de facteurs de croissance donnent d’excellents résultats. Le traitement n’est jamais chirurgical.